The Mortal Instruments – La cité des ténèbres

IMG_2891

Auteur : Cassandra Clare

.

Traducteur : Julie Lafon

.

Public : Adolescents et jeunes adultes

.

Edition : PKJ. (site)

.

Pages : 571

.

Prix : 18,15 €

.

Résumé : Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et, détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d’un seul coup !

Mais le pire reste à venir… Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et l’appartement complètement dévasté.

Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d’antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d’ombres… Une guerre dans laquelle est a un rôle fatal à jouer.

J’ai décidé de prendre moi même les photos des couvertures des romans que je chronique. Il se peut que pour certains livres, ce ne soit pas le cas, car je ne l’ai ai plus, ou pas.

L’avis de La Bouquineuse :

J’ai beaucoup, beaucoup apprécié cette lecture. J’avoue que j”appréhendais un peu d’ouvrir ce livre,  car j’avais vu le film… Et même si ça remonte à plusieurs années, et que je ne gardais absolument aucun souvenir de ce dernier, je savais que je n’avais pas plus aimé que ça. Mais au final, j’ai passé un très agréable moment à lire ce roman.

L’univers m’a beaucoup plu, les personnages aussi. Malgré tout, je trouve que ces derniers auraient pu être un peu plus recherchés. Enfin… Pas tous… Surtout Jace.
Car Jace est un personnage très présent, mais vraiment très présent. Et son problème, c’est qu’il n’est qu’une façade… un couverture, mais sans rien à l’intérieur. Il n’a pas assez de personnalité. Il n’est qu’une enveloppe vide…
Je n’aurais pas vraiment pu le cerner si les “autres” n’en avais pas parlé. S’il avait réellement été quelqu’un, je l’aurais surement beaucoup aimé, même si je l’appréciais déjà un peu. Bref. Je n’ai plus qu’une chose à dire sur lui, il m’a quelque peu déçu, mais ce n’est que d’une part sa faute. car de l’autre, c’est celle des évènements…

Je commence à m’embrouiller… Tout ce qu’il y a à savoir, c’est que la fin m’a un peu déçue. Mais c’est parce que ce qu’y s’y passe ne me convient pas, c’est tout. Certains adoreront, d’autres seront de mon avis.

Donc, parlons de l’univers… C’est spécial. Toutes les créatures mythiques y sont regroupées et il faut aimé le fantastique. Mais moi, vu que j’adore, j’ai beaucoup aimé ce monde. En plus y’a des loup-garous (des gentils, car on s’en fait souvent l’idée de méchants) et y’a des vampires… (qui sont eux réellement pas cool, loin d’Edward et Bella !). Il y a aussi des sirènes, et d’autres créatures du genre… Créatures de légendes. Mais attention, il n’y a pas de zombies ! (Vous comprendrez).
Mais, à ceux là, se rajoutent les démons et les chasseurs d’ombres. Si j’ai bien compris, les démons n’ont pas de vraies formes, ils ne sont pas matériels. Ils prennent simplement possession de corps, d’humains, voir d’animaux.
Quant aux chasseurs d’ombres, se sont les enfants d’humains qui ont bu dans la coupe mortelle… mais ce n’ai pas à moi de vous expliquer cela. C’est expliqué dans le romans.

Je vous ai déjà parler de Jace, mais vous ai-je parler de Clary, Isabelle, Alec, ou même Simon ?
Non.
Ce sont tous des personnages très importants, surtout Clary, qui est l’héroïne.
Parlons de cette dernière en premier (oui, dernière -> en premier). Je l’ai beaucoup apprécié.
Mais elle est tellement aveugle ! Exemple : Au tout début, Simon tente de lui déclarer son amour, et elle ne voit rien venir. A vrai dire, elle réalise vraiment ce qui c’est passé seulement à la fin du roman !
Non, ne vous inquiétez pas, ce n’est pas un spoiler.
Mais sinon, elle est vraiment agréable à suivre et c’est très sympa de la voir évoluer.

Tien, je vous parlais de Simon, je vais continuer avec lui. Je l’ai beaucoup apprécié, c’est un personnage recherché et approfondis. On le cerne rapidement. Que dire à propos de lui ? Je ne sais pas… Vous le découvrirez dans le roman si vous le lisez.

Passons à Isabelle, finissons par Alec. Isabelle est une jeune fille que j’ai beaucoup aimé. Malheureusement, elle on ne parle pas assez d’elle. C’est avec peine que j’ai tenté de la connaître. Le bilan se révèle assez positif, mais je vous laisse la découvrir par vous même.

Maintenant, Alec, qui est un personnage très étrange… Je ne l’ai pas trop apprécié, son comportement m’échappais… Bien sur, ce n’étais que par jalousie… mais… Je ne vais pas vous en dire plus, car je vous spoilerai une info… La seule info… qui permet de comprendre sa personnalité.

Voilà… je pense avoir un peu tout dis…

Ah, si… La fin. Comme d’habitude, mes ressentis.
J’ai été un peu déçue, j’aurais imaginé que tout cela se terminerai autrement. Bon, après, c’est parce que mes goûts ne s’accordent pas avec cette fin. Mais ce n’est qu’un avis très personnel, vous vous ferez le votre.

Allez, pour finir, un petit point couverture.
Je la trouve magnifique ! Et non, ce n’est pas qu’à cause du personnage ! Arrêtez de juger avant de connaître ! ^^
Elle est belle, c’est tout…

“Cet oiseau n’était pas apprivoisé, il était vaincu…”

J’ai A-DO-RE :

17


Cassandra Clare

Jalt=Description de cette image, également commentée ci-aprèsudith Rumlet, connue sous son nom de plume comme Cassandra Clare, est un auteur américain née le 27 juillet 1973 à Téhéran en Iran. Elle est surtout connue pour ses romans destinés aux jeunes adultes, dont la série à succès La Cité des ténèbres.

 
 

Laisser un commentaire