Archives de tags | traque

Traqué

Auteur : Andrew Fukuda

.

Traducteur : Benjamin Kuntzer

.

Public : adolescents et jeunes adultes

.

Edition : Michel Lafon poche

.

Pages : 357

.

Prix : 7€

.

Résumé : Gene est l’un des derniers humains sur terre. Son seul moyen de survie : se fondre parmi ceux qui n’hésiteraient pas à le tuer s’ils découvraient sa véritable nature.
Chaque décennie, le gouvernement organise un jeu où une poignée de privilégiés peuvent pister et dévorer les rares humains retenus en captivité. Sélectionné pour traquer les siens, Gene ne peut se permettre le moindre faux pas. D’autant qu’une mystérieuse fille éveille en lui des sentiments qui pourraient le trahir.

« Quel est le prix de votre humanité ? »

L’avis de La Bouquineuse :

Je suis franchement déçue. Pourtant, l’idée est vraiment sympa.

Nous entrons dans l’histoire en découvrant Gene, un des derniers humains sur terre. Il vit dans un monde gouverner par des vampires, vampires qui ont des caractéristiques bien différentes de celles qu’on leur associe habituellement.
Ils dorment la tête en bas, sont assoiffé de sang humain, ne sortent que la nuit… En revanche, ils sont aussi affamé de chair humaine, se grattent les poignets pour rire (chose que j’ai trouver vraiment ridicule) et bavent et font craquer leur os lorsque qu’ils sont vraiment, mais vraiment affamé.

Au départ, j’accrochais vraiment. L’univers, l’histoire tout me plaisait. Tout sauf une chose : Gene.
Et oui, je crois que je n’ai jamais rencontrer un personnage aussi insupportable ! Il y a tellement de chose qui m’ont énervé chez lui, au point que j’en veuille balancer mon livre que… pff, je renonce à les citer.
J’ai aussi très peu aimé le deuxième personnage principal qui n’est autre qu’ne certaine Ashley June.

Enfin bref, ne me forcer pas a parler des personnages s’il vous plait. Je risque de faire de gros dégât avec mon livre, qui est juste à coter de moi… avec mon portable dessus, donc… J’aimerai limiter la casse…

Bon, je vous avait dit que l’idée était vraiment sympa, et c’est vrai. Parce qu’un humain se retrouvant à devoir chasser les siens, tout en essayant de ne pas se faire repérer, c’est plutôt pas mal !
Mais la façon dont elle a été exploitée, c’est vraiment très… décevant. On est même pas dans la chasse !
Je me suis carrément ennuyer…

Ah, et la fin était juste pourri. Si j’avais essayer de réfléchir pour ce roman a la première phrase du livre, j’aurais deviner.

Enfin, voilà, je n’ai vraiment aucune envie de vous parler de ce roman. Cette S-F ne mérite pas son titre…

Bof, bof :

18

Miss Peregrine et les enfants particuliers – Hollow city

Auteur : Ransom Riggs

.

Traducteur : Sidonie Van den Dries

.

Public : adolescents et jeunes adultes

.

Edition : bayard

.

Pages : 502

.

Prix : 16,90€

.

Résumé : Un deuxième tome merveilleux et étrange, tout aussi passionnant.
(Et oui, j’ai choisi de vous mettre ce qu’il y a derrière la couverte, et pas le vrai résumé. Car moi, j’ai commencé ce livre uniquement avec ces informations.)

« Les pêcheurs qui jetaient leurs filets interrompaient leur besogne pour nous observer, sans savoir si nous étions réels ou imaginaires : des fantômes flottants ou des fantômes en devenir. »

L’avis de La Bouquineuse :

Pour la première fois depuis très, très, très longtemps, j’ai lu deux livres d’une même collection à la suite. Et oui, je vous ai déjà de nombreuses fois dis que j’avais beaucoup de mal à rester dans le même univers pendant très longtemps, c’est donc pour cela qu’en général, je lis d’autres romans entre. Mais là, j’ai tellement aimé que je ne pouvais plus quitter ce monde merveilleux, bien que parfois sinistre, des boucles temporelles, des enfants particuliers, et… et tout ce qui va avec.
Mais c’est aussi le personnage de Jacob, auquel je me suis beaucoup attachée (non seulement parce qu’il porte un prénom sublime, mais aussi car… car il est Jacob, tout simplement) qui m’a fait revenir si vite dans l’histoire. Il sait que tout le monde compte sur lui, ou presque, car certains se montrent quelque peu réticents, mais il se sent incapable de les guider. J’ai beaucoup apprécié le fait qu’il ne profite pas de la situation pour être prétentieux, ou quelque chose du genre, comme la plupart des personnes l’aurait fait à sa place. Il est au contraire très peu sur de lui, il doute beaucoup et est complètement écraser par sa lourde tache.
D’ailleurs, ce n’est pas particulièrement grâce à lui que le petit groupe avance dans sa quête. Tout le monde participe à sa manière, mais Jacob connait si peu le monde des particuliers qu’il en devient presque inutile. Bon, d’accord, il a le don de voir les monstres, mais a par ça, c’est encore un gamin de 16 ans ordinaire et moderne, qui se retrouve dans le passé avec des amis pour le moins étranges.

J’avoue que j’ai eu juste un peu de mal à re-rentrer dans l’histoire, mais au bout de 30 pages, c’est bon, j’y étais. Le début est plus ou moins ennuyeux, car j’ai trouvé qu’il se passait trop peu de choses. J’aurais aimé un peu plus d »action, mais bon, j’imagine que c’était le calme avant la tempêtes, parce qu’après, je n’ai même plus eu le temps de respirer entre deux évènements.

Ce qui m’a le plus plu dans ce deuxième tome, c’est le fait que j’ignorai tout de la fin… jusqu’à la fin. Je n’ai cessé de faire des suppositions qui se révélaient fausses la page d’après. Et, alors qu’il ne me restait même pas trente pages avant la fin, j’étais persuadé, mais alors vraiment persuadé que le livre allait se finir d’une manière, et que ce serai le dernier tome de cette série. Et pourtant non. C’est avec un affreux suspens que ce termine ce livre, un suspens qui, depuis hier, me torture, ne me laissant aucun répit. Je ne cesse d’imaginer ce qui se passera dans le tome 3, car, oui, maintenant c’est obliger, il va y avoir un tome trois. Chaque fois, je m’imagine des scénarios différents. Et j’ai du regarder déjà au moins 10 fois quand ce fameux tome 3 doit sortir, et je ne trouve absolument aucune information !
Ca m’agace énormément. Si vous savez quand il doit sortir, surtout, dites le moi en commentaire !

En bref, un énorme coup de cœur, encore une fois