Archives de tags | Lycée

King’s Game

Auteur : Nobuaki Kanazawa

.

Traducteur : Yohan Leclerc

.

Public : adolescents et jeunes adultes

.

Edition : Lumen

.

Pages : 374

.

Prix : 15€

.

Résumé : 1 classe, 32 élèves, 24 heures pour obéir.
Une seule sanction : la mort.

Nobuaki est réveillé en pleine nuit par un étrange SMS qui met au défi deux de ses camarades de lycée de s’embrasser. Le mytérieux expéditeur du message prétend que la classe entière participe à un “King’s Game”. Jour après jour, les défis se succèdent, et les lycées sont bien obligés de se rendre à l’évidence : ils ont 24 heures pour s’exécuter et la seule sanction en cas de désobéissance est la mort.

Suicides ou meurtres ? Puissance occulte ou criminel de chair et de sang ? Où qu’elles soient, quoi qu’elles tentent pour s’échapper, la mort vient trouver ses jeunes victimes, infaillible. Le couperet se rapproche dangereusement de nos héros… Parviendront-ils à découvrir la vérité avant qu’il ne s’abatte ?

“Avoir quelque chose à protéger est une force.
Avoir quelque chose à protéger est une faiblesse.”

L’avis de La Bouquineuse :

Pour tout vous avouer, en commençant cette lecture, j’ai vraiment cru que j’allais détester. Et pourtant, c’est presque un coup de cœur !

Nous entrons dans l’histoire en rencontrant Nobuaki Kanazawa, un lycéen (tu parles, c’est l’auteur XD) japonais. C’est un personnage que j’ai plutôt bien apprécier. Il est calme, simple, et surtout, pas superficiel. Il n’essai pas d’être le plus populaire, ni le plus aimé. Il cherche à être lui même. Enfin bref. Je n’ai rien de très intéressant à dire sur lui.

Donc un soir, à 00h00, il reçoit un message. 2 personnes de sa classe doivent s’embrasser. D’accord. Pour rigoler, ces deux personnes s’embrassent, et sans le savoir, échappe à la mort. Car oui, qui n’exécute pas les ordres du roi sous 24h meurt, que ce soit par pendaison, par arrêt cardiaque, par auto-immolation, et d’autres manières bien pires.
Pas très joyeux n’est ce pas ?

Ce bouquin, il est super flippant. J’ai fait l’erreur de lire de 23h à 00h00, car je n’arrivais pas à dormir, et après, j’avais tellement la frousse ! Enfin bref, vous voulez vous faire des petites frayeurs, lisez le bouquin !

J’avoue que je ne sais plus trop quoi dire… Il se passe beaucoup trop de choses trop complexes pour que je vous les décrivent. En tout cas, la fin est très surprenante… Assez, dérangeante. Mais j’ai tout de même hâte de lire le deuxième tome, que je ne tarderais pas à acheter !

Un roman à lire.

J’ai A-DO-RE :

17

 

Journal d’un vampire – T.1 –

Auteur : L.J. Smith

.

Traducteur : Agnès Girard

.

Public : Adolescents et jeunes adultes

.

Edition : Hachette
                  Black Moon

.

Pages : 456 

.

Prix : ~16 €

.

Résumé : Dès l’arrivée de Stefan Salvatore à Fell’s Church, Elena, la reine du lycée, se jure de le séduire. D’abord distant, le garçon aux allures d’ange rebelle finit par céder à sa passion dévorante… et à lui révéler son terrible secret. Quelques siècles plus tôt, la femme qu’il aimait l’a transformé en vampire, avant de le trahir avec son frère ennemi, Damon. Des événements tragiques se succèdent bientôt dans la région. Tout accuse Stefan mais Elena est convaincue de son innocence. Et si Damon, vampire cruel et assoiffé de sang, était derrière tout cela ? L’histoire est-elle amenée à se répéter ?

“Elle avait l’impression d’être comme ces gens qui demandent « Il y a quelqu’un ? » en entrant dans une maison vide tout en redoutant qu’on leur réponde.”

L’avis de La Bouquineuse :

Mon avis est assez mitigé… Le début m’a beaucoup plus. La fin également. C’est entre les deux que ça m’a gêné. Mais en général c’est une bonne lecture.

On commence la lecture en rencontrant Elena, une jeune fille qui m’a d’abord énormément agacé. Elle est la fille la plus populaire, celle que tout le monde veut fréquenter au lycée. Et donc elle se sent vraiment au dessus des autres, mais à un point ! Selon elle, aucun garçon ne peut lui résister, elle l’ai fait tous craqué. Alors quelle n’est pas sa frustration lorsque que Stefan Salvatore, le nouveau du bahut, passe devant elle sans même lui accorder un seul regard ! Elle ne sent remet pas. Elle en pleure carrément.
Mais ce qui m’a fait l’apprécier, c’est le fait que l’on voit une réelle évolution au cours du roman. Elle grandit, elle murit, même si son coté prétentieuse remonte de temps en temps, ainsi que son sentiment de supériorité.

Quand à ce fameux Stefan Salvatore, il m’a plus plu au début qu’à la fin. Même si tout au long du roman il a été le cliché même du vampire qui essai de s’adapter dans le monde des mortels mais qui n’y parvient pas.
Malgré tout, son passé m’a touchée.

Son frère, en revanche, je l’ai vraiment aimé. Bon, certes, il est vraiment pas cool… C’est même le méchant de l’histoire. Mais c’est un des seuls personnages que j’ai trouvé vrai.
Donc… Pour ce roman, mon personnage préféré a été le méchant, le cruel, l’assassin.
On est pas parfait 😉

Pour l’histoire en général… comme je vous le disais, mon avis est moyen. Mais bon, je continuerai quand même la collection, mais je ne sais pas si je la finirai.

Je ne sais pas quoi vous dire de plus… Donc je vais vous quitter là ^^

J’ai aimé :  

11

La liste

La liste

AUTEUR : Siobhan Vivian                             PUBLIC : 13 ans et +

L’avis de La Bouquineuse :

La liste est un superbe roman ! Le petit hic, c’est qu’il y a beaucoup de personnages. A chaque personnage, un chapitre. Huit filles. Encore, si les chapitre faisait (exemple) Margo, Candace, Lauren… Margo, Candace, Lauren…. Mais Non ! Il a fallut que ça fasse : (encore un exemple) Margo, Candace, Lauren… Lauren, Margo, Candace… Jamais dans le même ordre ! Et je vous rappelle qu’il y en à huit, des filles.
Donc un peu galère, à retenir qui est qui…

Je vais vous faire une petite présentation de chaque personnage. Comme ça, vous pourrez commencer ce roman un peu plus facilement, en connaissant un peu mieux chaque fille.

Danielle : La plus moche de 3ème. A cause de ses habits qui ne font pas très féminin, elle se fait traiter de Dan The Man en clair, Danielle l’homme. Elle ne va pas très très bien vivre cela mais au fil du temps, elle va essayer de montrer qu’elle peut être très féminine.
Abby : La plus belle de 3ème. Plutôt heureuse d’être nommée la plus belle, elle ne va pas non plus craner avec. On va beaucoup parler d’elle et de sa sœur, de leur relation assez désastreuse mais qui va finir par s’arranger. Un peu.
Candace : La plus moche de 2de. Je ne me rappelle plus très très bien de ce personnage… J’ai pas trop trop accroché avec elle.
Lauren : La plus belle de 2nd. J’ai beaucoup aimé Lauren. Elle découvre un peu une nouvelle facette de la vie. Avant elle avait des cours à domicile, donnés par sa propre mère. Maintenant qu’elles ont déménagé, elle va au lycée mais sa mère le vit mal. Malheureusement, la fin n’est pas des plus gaie pour elle.
Sarah : La plus moche de 1ère. On va dire que je ne l’ai pas du tout aimée. Elle va vouloir donner une leçon à tout le monde, pour le dire que c’était idiot de la traiter de moche, qu’il y a encore plus moche. Elle va presque s’en rendre malade, mais grâce à son ami, le jour du bal, ça va changer.
Bridget : La plus belle de 1ere. Chaque fois j’étais ravie de la retrouver. Elle va tout faire pour maigrir, même des choses idiotes, ce qui inquiète sa sœur. Mais je l’ai beaucoup aimée.
Jennifer : La plus moche de Terminale. Toutes ses années de lycée, elle a été inscrite sur la liste comme la plus moche. Je ne vais pas vous en dire plus mais c’est vrai qu’elle nous étonne à la fin. Vraiment.
Margo : La plus belle de terminale. On va beaucoup parler d’elle et de Jennifer. Connaître  leur passé, leur présent..

Pour finir, j’ai été très surprise de découvrir que c’était …….. l’auteur de la Liste. C’est vrai, on ne peut pas s’y attendre !

Voilà… J’espère que ma chronique vous a plu.

J’ai A-DO-RE :

17

Résumé :

La liste nomme 8 filles chaque année.
Les 4 plus belles et les 4 plus laides du lycée.
Et si votre nom s’y trouvait ?

Une tradition odieuse sévit au lycée de Mount Washington : tous les ans, une semaine avant le bal de début d’année, une liste est placardée dans les couloirs. Personne ne sait qui établit cette liste. Et personne n’a jamais réussi à empêcher qu’elle soit publiée. Invariablement, chaque année, la plus belle et la plus laide des troisièmes, des secondes, des premières et des terminales sont désignées. 8 filles en tout. 8 filles qui se retrouvent sous les projecteurs impitoyables du lycée. 8 filles qui vont voir leur vie brusquement changer… pour le meilleur ou pour le pire ?