Archives de tags | drole

La probabilité statistique de l’amour au premier regard

Auteur : Jennifer E. Smith

.

Traducteur : Frédérique Le Boucher

.

Public : Adolescents et jeunes adultes

.

Edition : Le livre de poche jeunesse

.

Pages : 286

.

Prix : 5,90 €

.

Résumé : Elle a raté son avion ? Elle prendra le suivant. Pendant ce temps, à Londres, son père se remarie ? Elle n’avait aucune envie d’assister à cet évènement. Un jeune homme s’assied à coté d’elle ? Le vol dure six heures, tant mieux si on peut allier l’utile à l’agréable. Et vous, croyez vous au destin, surtout quand il défie toute logique ?

« Il la regarde, la tète inclinée vers elle, la main toujours fermement cramponnée à son bras et, avant qu’elle ait le temps de stresser, avant qu’elle se rende bien compte de ce qui va se passer, elle l’entend murmurer : « Et puis merde ! », et voilà qu’il se penche pour l’embrasser. »

L’avis de La Bouquineuse :

Je voulais ce livre depuis une éternité. Et pourtant, quand il est arrivé dans ma PAL, il y est resté un bon mois. Je mourrais d’envie de le lire, mais je ne l’ouvrais jamais. Et puis je me suis dis que ça ne pouvait plus attendre, j’ai commencer à lire les mots, à tourner les pages, et je n’ai plus réussi à le quitter.

La probabilité statistique de l’amour au premier regard… On pense tout de suite à une romance. Mais en vrai, c’est bien plus que ça. Entre problème familiaux et problèmes de cœur, Hadley n’a pas vraiment la vie facile.

J’ai tout de suite été attendrie par ce personnage. Elle est plutôt simple, avec un caractère assez simple également. Elle vit une situation familiale plutôt déplaisante et n’arrive pas à l’accepter. Evidemment, il n’y à rien d’anormal au fait de haïr sa futur belle mère sans même l’avoir rencontrer, ou d’être en colère contre son père sans vraiment savoir pourquoi. Mais en même temps, je pense qu’elle se fait beaucoup, beaucoup de fausses idées et à beaucoup de préjugés.

J’ai également ADORER le personnage d’Oliver. Il est adorable, serviable, mais aussi bon dragueur ^^ Enfin, tout en lui nous fait penser AU garçon parfait. Vous savez, celui qui n’existe plus depuis… on a arrêter de compter les années.
Enfin bref, lui non plus n’a pas eu la vie facile. Problèmes familiaux. Un père rarement présent, qui en plus trompe sa femme…

Bon, entre nous, vous savez très bien comment cette histoire va finir. Nos deux jeunes gens vont finir ensemble. Je m’y attendais dès le début. C’étais évident. Mais j’ai été surprise de voir que ça ne se finissait pas sur une note très très joyeuse.

Je n’ai cessé de rire, et d’avoir les larmes aux yeux, tant c’était beau et affreux. Ce roman est vraiment super ! A lire absolument.

J’ai A-DO-RE :

Jessica Jupiter s’occupe de tout !

Auteur : Melody James

.

Traducteur : Nathalie Azoulai

.

Public : Pré-ados et adolescents

.

Edition : La Martinière J. (site)

.

Pages : 209

.

Prix : 11,90€

.

Résumé : Grâce à ses horoscopes, Jessica Jupiter est la star du collège.

Dans le webzine du collège, Gemma rédige ses horoscopes nous le nom de Jessica Jupiter. Sa rubrique cœur est super populaire ! Tous les élèves suivent ses conseils. Dire que Gemma se rêvait journaliste.

Mais pour une fois, Gemma a l’occasion de montrer de quoi elle est capable : elle doit aider un reporter du webzine sur une VRAIE enquête journalistique.

Pourtant, Jessica Jupiter a du pain sur la planche : sa copine Savannah est tombée AMOUREUSE d’un GARCON STUPIDE, et elle aimerait lui ouvrir les yeux. Une nouvelle mission qui pourrait s’avérer plus difficile que prévu !

Grâce a ses prédictions, Gemma a déjà joué les Cupidons. Deviendra-t-elle une briseuse de cœur ?

***

Chronique du premier tome :

***

L’avis de La Bouquineuse :

J’ai été ravie de retourner dans l’univers de Gemma Stone, alias Jessica Jupiter. On se retrouve vraiment dans le collèges de nos jours, ou presque, et l’auteur arrive parfaitement à décrire tout cela ! On dirait que c’est elle, l’adolescente.

Comme d’habitude, sa plume est très légère et très agréable. C’est un pur bonheur que de lire ses romans. C’est vraiment un moment de détente.
Moment de détente rapidement passé, car j’ai mis moins d’une journée à le lire, mais en même temps, deux cents pages c’est peu.

Bref.

Je ne sais pas vraiment quoi dire de plus. En fait, je n’ai rien de particulier à dire sur l’histoire, tout est au dessus.

Désolé pour la petite taille de cette chronique.

J’ai beaucoup aimé :

20