Archives de tags | Combat

Finistarrae – Tu garderas le secret

Couverture de Finisterrae, Tome 1 : Tu garderas le secretAuteur : Jeanne Bocquenet-Carle

.

Traducteur : roman français

.

Public : Adolescents

.

Edition : Rageot

.

Pages : 354

.

Prix : 12,90 €

.

Résumé : Katell, 15 ans, et ses frères emménagent brutalement avec leur mère en Bretagne, une région qu’elle a désertée vingt ans auparavant. Ils s’installent au Menez Hom, sur les terres de leur grand-mère Maria, morte dans de mystérieuses conditions. Là Katell est initiée aux croyances druidiques. Elle tombe sous le charme de Tristan, un jeune surfeur, et se lie avec Nolwenn au lycée. Bientôt des hommes armés, à la recherche de « la pierre de la destinée », menacent sa famille. Katell maîtrisera-t-elle les forces de l’esprit pour les repousser ?

« Je me sentais molle, affreusement molle. Tout en moi était gélatineux, mes bras, mes jambes, mes cheveux, ma volonté. J’étais en mode limace. »

L’avis de La Bouquineuse :

Ah la la ! Ca faisait vraiment longtemps que je n’avais pas lu un livre aussi sympa. Je peux vous dire que ça m’a fait un bien fou ! Depuis combien de temps ne m’étais-je pas autant détendue en lisant un bouquin ?

Bon, vous l’aurez compris, j’ai vraiment adoré ! J’ai eu beaucoup de mal à quitter ma lecture, et maintenant je n’ai plus qu’une envie, me plonger dans le tome 2, qui ne sortira malheureusement qu’au Printemps 2015

Malgré le fait que ce soit un style plutôt jeunesse, j’ai tellement aimé l’histoire, l’univers… Je ferai tout pour y retourner. Bon, après, c’est du fantastique. Pas du grand fantastique, mais du fantastique quand même. Ici, il est question de druides et de légendes celtes. En même temps, on est en Bretagne, et la Bretagne est un lieu légendes, de mythes, de magie.

Enfin, bref, un décors parfait <3

Nous entrons dans l’histoire en rencontrant Katell, ou Kat, qui est une ado mal dans sa peau, mais pas au point d’en faire une dépression. Elle vit avec sa mère, ses trois frères et son père, qui est rarement présent car presque tout le temps à la conquêtes des mers et océans. Parisienne dans l’âme et dans la vie, elle ne comprend pas pourquoi sa mère veut soudainement déménager dans un endroit pommé de Bretagne. Pour elle, le décès soudain d’une grand mère jusqu’alors inconnue n’est pas une raison suffisante. C’est certain, on ne peut pas lui reproché ce genre de pensé. Moi même je serai déstabilisée, voir en colère.
Mis à part son manque de réaction face à cet étrange déménagement, un manque de réel évident. On ne déménage pas comme ça, du jour au lendemain.

Suite à cela, peut de choses on été vraiment cohérentes. Un monde fantastique, certes, mais il faudrait tout de même que les évènement est plus de liens les uns avec les autres.

Je me suis énormément attachée à tous les personnages, ou presque. J’ai adoré la personne de Tristan, qui est un garçon adorable. Il sèche les cours mais n’est pas du genre insolent, gros dur ou racaille. Sans vraiment chercher à être cool. Il est juste trop mignon.

Enfin Bref, j’ai tellement aimé ce roman !

Il est tard, et je n’arrive plus à trouver l’inspiration pour la chronique. Veuillez m’en excusez.

Tout ce que vous devez savoir, c’est que j’ai beaucoup aimé, et que ce bouquin est génial pour un moment de détente.

J’ai A-DO-RE :

17

#En plein milieu de ma chronique, je me suis cogné la tête assez fort. Je pense que mon inspiration pourtant bien présente au début s’est envolée suite au choc.#

Night School T.4 — Résistance

Auteur : C.J. Daugherty

.

Traduction : Magali Duez

.

Public : Adolescents et jeunes adultes

.

Edition : Robert Laffont (Site)

.

Pages : 395

.

Prix : 17,90 €

Résumé :

Une saison pour aimer, une saison pour mourir…

Allie Sheridan a trouvé un refuge secret en Provence. Elle parvient presque à s’y croire en sécurité… jusqu’à ce que les hommes de Nathaniel l’attaquent. Une fois de plus, elle est forcée de fuir et de retourner au seul endroit où elle se sent chez elle : l’académie Cimméria.

Allie reconnait à peine les lieux. La paranoïa y atteint des sommets. La plupart des étudiants ont désertés l’école. Les professeurs ne sont plus dignes de confiance. Ce sont désormais les gardes qui prennent les choses en main… Plus grave, Nathaniel semble sur le point de gager le combat.

Carter et Sylvain sont tous deux prêts à s’engager dans la bataille aux côtés d’Allie et à lui prouver leur amour. Elle va devoir faire un choix. cruel, déchirant, le plus difficile de sa vie. car ni l’un ni l’autre ne l’attendront éternellement…

..

.

L’avis de La Bouquineuse :

.

J’ai eu beaucoup, beaucoup, beaucoup de mal à lire ce livre. Je me suis forcée. Au bout de 3 jours de lecture, je n’en étais qu’a la page 50 (voyez à quel point c’est grave). Pourquoi ?

Première chose, Allie. Pour moi, c’est la PIRE héroïne de tous les temps. Relisez mes précédentes chroniques, je ne l’ai jamais appréciée (ou peu).
Elle ne pense qu’a elle (et malgré ça, elle oublie son propre anniversaire), elle ne supporte pas les élève sérieux, elle est méchante. Elle ne fait que critiquer les gens dans leur dos. Sérieusement, je pense qu’elle se prend pour le centre du monde. De plus, elle met ses « amis » en danger juste parce qu’elle veut faire ce qu’elle a décidé. Pourquoi ai-je mis amis entre guillemets ? Car je ne suis pas sur qu’elle les considère vraiment comme des amis. Plutôt comme des petits toutous qui auraient trop voulu aider et qui se retrouvent sous ses ordres. Affreux de se laisser faire comme ça.
Pour continuer sur Allie, elle est d’une jalousie pas possible. Elle ne supporte pas que ses amis est d’autres amis en dehors d’elle. (Oups, je suis consciente d’avoir beaucoup répété le mot « amis », pouvez vous me le pardonner ? °~° ).

De plus, cette lutte avec Nathaniel ne tient pas la route. Il tue des enfants, il essaie d’en tuer d’autres… Okey, libre à lui. Dans n’importe qu’elle histoire, il serait le « méchant », le délinquant ou le fou. D’accord, chaque aventure a ses contraintes. Mais pourquoi personne ne prévient la police ?! Oui, c’est un secret d’état. Mais franchement, quand il a tué, quand il essais de tuer, c’est très grave. Ce n’est plus une question de garder ou non le secret.
Sérieusement, l’histoire par dans tous les sens, et ce qui étais la-simple-vie-d’une-ado-qui-rentre-dans-une-école-mystérieuse devient la-vie-compliquée-d’une-ado-poursuivit-par-un-gars-qui-ferait-tout-pour-la-tuer. Un scénario trop compliqué, penchant vers la S.F., avec une base trop fragile pour supporter toute cette aventure.

Il y a également le triangle amoureux. Si vous avez lu mes précédentes chroniques, vous savez combien je hais cette situation. Certains aiment, mais moi, franchement, je n’arrive pas à accepter l’idée. D’accord, ça donne du piment à l’histoire. Mais pas quand il est trop appuyé, trop exagéré, comme dans ce roman.

J’aime Sylvain, je sors avec lui, Carter me manque, je l’aime ou pas, j’aime qui en fait ? Ah, oui, je suis avec Sylvain, y’a rien entre Carter et moi. Oh ! Carter a dit mon nom d’une façon si étrange… On aurait dit une caresse, je crois que je l’aime… Mais non, j’aime Sylvain mais…

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Elle ne peut pas se décider une bonne fois pour toute ? C’est pas difficile !

Maintenant, je vais un peu vous parler de ces derniers et des autres personnages. Ne les oublions pas, il y a tant à dire sur eux !
Commençons par Sylvain et Carter. Il sont tous deux exactement pareils sauf pour une chose : l’un re-sort avec Allie, l’autre on ne connait pas vraiment sa situation amoureuse… enfin presque, car évidemment, il aime toujours Allie ! Encore plus protecteurs, encore plus distants, encore plus agréables, encore plus désagréables… Bref, encore plus embêtants pour moi !!
Rachel,
fidèle à elle même, reste sérieuse, généreuse et agréable. Elle se réadapte assez bien à Cimméria, malgré tout ce qu’elle y a vécu. Discrète et réservée comme à son habitude, elle m’a apporté un peu de bonheur dans ma lecture.
Zoé, toujours aussi simple et pleine de vie. Rien ne peut la freiner. J’ai eu un peu de peine pour elle car elle ne comprend pas grand chose aux problèmes des « plus grands ». Je n’aime pas trop la façon dont Allie parle d’elle. On dirait qu’elle la considère comme un bébé alors qu’elle a 13 ans. Je précise, c’est mon âge, donc c’est un peu vexant.
Nicole, jeune française. Raaaah ! Ca m’a énervé ça ! Trop de : jeune française.  Mais sinon je l’adore, elle est gentille, intelligente.
Ces trois dernières ont facilité ma lecture.
Petit point négatif englobant TOUS les personnages sans exception (à par Allie) : leur calme. Un calme permanent, des visages et des voix sans expressions, neutres. Cela donne au livre une ambiance trèèès stressante.

Comme de plus en plus souvent dans mes articles, je vais vous parler de la couverture du roman. Celle de ce 4ème tome de Night School est tout simplement MA-GNI-FI-QUE. La peau pâle de la jeune fille met en valeur ses cheveux rouges. Son rouge à lèvre et son vernis à ongles, tous deux du même rose allant vers le rouge cerise, s’accordent parfaitement à l’ambiance. Franchement, cette nouvelle couverture est une réussite, contrairement à la précédente, celle de Night School t. 3. Je ne l’avais pas appréciée en raison du blanc trop présent. La fille de la couverture n’avait vraiment pas l’ai aimable, au contraire, plutôt froide et distante. Mais, laissons Rupture derrière nous et revenons à Résistance.

En fait, je pense que ce qui m’a le plus dérangée, c’est ce que je pouvais pas croire à l’histoire. Car même pour la S-F, j’arrive à me dire que tous ce qui se passe dans le roman est réel, du moins jusqu’à la fin. Et là, c’est impossible car, comme je le disais plus haut, l’histoire ne tient pas la route.

Maintenant, du positif, car, oui, il y en a ! Les 100 dernières pages étaient vraiment intéressantes. Ca à vraiment rattraper mon avis sur le livre, car il était bien parti pour être un je n’ai pas aimé. Maintenant je suis assez impatiente de lire le 5ème et ultime tome !

Ce roman ce fini merveilleusement bien. Mais pas dans le sens où tout le monde est content et vit heureux jusqu’à la fin des temps, non, au contraire. Plutôt dans le sens où l’histoire était bien trouvée, que l’aventure était là, les chagrins, les regrets, l’amour et le combat aussi.
Allie et un autre personnage retrouve une complicité qui m’avait beaucoup manquée, je l’avoue. Et l’affolement et la tristesse d’Allie dans les 2 / 3 dernières pages nous font baver d’intérêt pour la suite de l’histoire. Mais évidemment, il faudra attendre début 2015. Tant mieux pour moi, car même si ce 4ème tome fut au final une bonne lecture, me replonger dans l’univers de Night School trop rapidement m’aurais certainement agacé.  

« Saute »

.

J’ai aimé :

11

.


C.J. Daugherty :

…Ancien écrivain politique, journaliste criminel et d’investigation, C. J. Daugherty est aussi l’auteur de guides

…de voyage. Bien qu’elle ait quitté le monde du reportage policier depuis plusieurs années, elle n’a jamais perdu

… sa fascination pour ce qui motive certains à perpétrer des actes atroces, et pour ceux qui font tout pour les en

…empêcher. La série Night School, qui comprendra cinq tomes, est le fruit de cette fascination.

.
Son site Internet : www.cjdaugherty.com

 

 

 

Enclave, Tome 3

Enclave

Tome 3

Résumé en bas de page

AUTEUR : Ann Aguirre                                    PUBLIC : 12 et +

L’avis de La Bouquineuse :

(snif) Déjà… (snifffff)

Oui c’est déjà le tome 3 d’Enclave… Ce qui veut dire le DERNIER article sur cette collection… (déprime) J’adorais en parler moi !

Bref…

Toujours plus d’action, de mort (ouais bon ça c’est moins drôle) et … d’amour pourrais-je dire. Amour ? Del et Trèfle évidemment (Ben quoi ? Je suis contente ! J’aime bien Del, mais je ne suis pas amoureuse de lui :p). Oui, toujours ensemble ces deux là ^^. Mais par rapport au Tome 2, ils sont de plus en plus proches.

Quant aux autres personnages, on a plus de détails sur eux.

Je vais vous dire quelque chose. Si vous ne voulez pas savoir (si vous voulez avoir la surprise de cette chose) passez au paragraphe suivant.

Vers la fin, Trèfle retrouver Œillet et Sable !

Oh… je ne sais plus trop quoi dire… je préfère vous laisser la surprise de découvrir ce dernier tome !

Coup de cœur

13

Résumé :

Salvation est assiégée.
Avec Del, Bandit et Tegan, j’ai réussi à m’échapper.
Tous les espoirs de la ville reposent sur nous.
Et nous, tout ce qu’on espère, c’est pouvoir compter sur la cité qui nous a accueillis.

Maintenant, il faut persuader les habitants de cette ville et des autres alentours de s’allier à nous.
Déclarer la guerre à la Horde pour en finir un fois pour toutes.  

 

 

Enclave, Tome 2

 

Enclave

Tome 2

Résumé en Bas de Page

AUTEUR : Ann Aguirre                               PUBLIC : 12 ans et +

L’avis de La Bouquineuse :

Merveille ! J’étais tellement contente de retourner dans le monde d’Enclave ! (Mais non, mais non, c’est pas que pour retrouver Del !)

Dans ce deuxième tome, l’aventure est encore plus présente, les dangers plus importants… Mais ce que j’ai préféré, c’est M. et Mme Oaks. Ils étaient tellement gentils ! Tellement accueillants ! Je les ai A-DO-RES ! Simplement.

Du côté de Del/Trèfle, j’avoue qu’au début, j’ai eu peur ! Del a failli me décevoir ! Mais il avait de bonnes raisons (Roh ! Je dis pas ça parce que je l’aime bien ! arrêter de juger façon chouchou XD). Mais au finale, on sent qu’il est toujours attaché à elle. Par contre (snif… et oui… je le critique !), il était un peu énervant de dire (plus vers la fin… à moins que ça commence dès le milieu ?)  « Tu es à moi ». Au départ, Trèfle, ça lui plait pas du tout ! Vous la connaissez 😉 Mais au final elle aime bien (faut savoir quoi).

Bref.

Quand à Bandit (je l’aime beaucoup lui aussi, mais moins que Del), il arrive à se faire Un Peu (je dis bien Un Peu) pardonner par Tegan (ouf ^-^). Mais elle est quand même un peu méfiante envers lui. Faut voir ce qu’il lui a fait en même temps…

Certains pensent avoir enfin trouver une Vrai maison, d’autres savent que le danger approche. On se rend plus compte de la cruauté des monstres. AFFREUX.

 Coup de cœur

13

Résumé :

La vie de Trèfle a bien changé. Dans l’enclave, elle était une chasseuse, forte et combattive, indispensable à la survie de la communauté. Pourtant, à Salvation où elle s’est réfugiée avec Del, son partenaire de chasse, elle n’est plus qu’un fardeau. Elle ne sait ni coudre, ni cuisiner. Elle n’aime pas aller à l’école. Et pour ne rien arranger, Del prend ses distances. Mais aux alentours de la petite ville tranquille, le danger rôde toujours. Les Monstres ne sont pas loin. Et ils sont de plus en plus intelligents. Ils observent. Ils attendent. Ils ont un plan. Le combat approche. Bientôt, Trèfle va retrouver une raison de vivre.

 

Enclave, Tome 1

Enclave

Tome 1

Résumé en Bas de Page

AUTEUR : Ann Aguirre                            PUBLIC : 12 ans et +

L’avis de La Bouquineuse :

Vraiment, j’ai A-DO-RER. L’aventure est vraiment bien trouvée (okey…  okey.. je sais je dis ça souvent ^^) et les personnages sont géniaux.

Enclave est une histoire qui se passe sous terre (d’où le nom « Enclave »), dans des sorte de grand bunker, si vous voyez de quoi je parle. Mais vraiment grand, du genre une mini ville (oui, « vraiment grand » et « mini ville » ça va pas vraiment ensemble mais vous avez très bien compris !).

Les supérieurs (je crois qu’ils les appellent comme ça, je ne me rappelle plus trop trop…), donc, je disais, les supérieurs ne veulent pas les informer sur le véritable état du « dehors ». Ils font vivre les citoyens dans la peur du dehors pour les empêcher de partir.

De son côté, Trèfle (oui, prénom pas commun mais j’aime bien) rêve depuis sa plus « tendre » (puis-je dire ça ?) enfance de devenir chasseuse. Etre chasseur ou chasseuse, chez elle, c’est s’aventurer dans les tunnels, pour rapporter à manger et combattre les monstres qui s’aventurent trop près de l’enclave. Ils sont aussi désignés pour passez un messages au autres enclaves (oui ! y’en a d’autres ! D’autre sadiques psychopathes… okey okey j’me calme ^^).

Donc, revenons en à Trèfle (je m’égare je m’égare !). Elle s’entraine depuis de nombreuses années a combattre et tout et tout… Quand elle est enfin acceptée en tant que chasseuse, on lui donne un nom (oui oui ! Un prénom juste au bout de 16 ans ! avant c’était fille 26, fille 03…) et elle peut partir s’aventurer dans les tunnels. Elle y combats beaucoup de monstres avec Del, le garçon mystérieux trouvé dans les tunnels et son compagnon de chasse.

Mais quand, par un mal entendu, ils se font tout deux bannir de l’enclave, Del l’emmène dans son monde, le monde de sa naissance, le dehors… J’ai beaucoup aimé l’ignorance de Trèfle par apport a tous ce qui est normal pour nous et étranger pour elle. C’était assez amusant de la voir se cacher en apercevant un oiseau ou avoir peur du soleil.

Bref, je vais pas tout vous dire quand même !

En tout cas, j’avais vraiment hâte de lire le deuxième tome ! Que se soit pour retrouver Del (oui… on peu dire que c’est mon personnage préféré ?) ou pour connaitre la suite de l’aventure trépidante de Trèfle.  

Coup de cœur

13

Résumé  :

La guerre. Les épidémies. En un mot : l’apocalypse. La surface de la terre est devenue inhabitable. Les rares survivants se sont réfugiés dans le monde d’En-Dessous, à l’abri d’enclaves souterraines reliées par des tunnels. Trèfle a toujours connu la loi de l’enclave. Elle y a toujours obéi sans discuter. Elle est devenue Chasseuse. Le rêve de sa vie. Avec Del, son coéquipier, elle se voit investie d’une nouvelle mission : protéger l’enclave de la menace constante des Monstres anthropophages qui errent En-Dessous. Mais si Trèfle est docile, elle n’est pas aveugle. Et le courage qu’elle mettait au service de la loi qui régit la vie dans son enclave va l’entraîner à se rebeller. Car au nom de cette loi, les Anciens condamnent des innocents. Après le massacre d’une enclave voisine, Trèfle fait une découverte qui lui glace le sang : les Monstres sont devenus intelligents. Pourtant, les Anciens ignorent ses avertissements. Pire, pour la faire taire, ils s’en prennent à l’un de ses amis. Trèfle n’y tient plus. Elle prend sa défense. Mais en se dénonçant pour un crime que personne n’a commis, elle est bannie avec Del. Cet exil vaut une condamnation à mort. Malgré cela, Del va lui apprendre que les mensonges des Anciens vont encore plus loin que ce qu’elle croyait, et que l’espoir brille peut-être au bout du tunnel…