L’épreuve – Le labyrinthe

Auteur : James Dashner

.

Traduction : Guillaume Fournier

.

Public : Adolescents et jeunes adultes

.

Edition : PKJ. (site)

.

Pages : 408

.

Prix : 18,50 €

.

Résumé : Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier… Il se retrouve entouré d’adolescents, dans un lieu étrange, à l’ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un Labyrinthe peuplé de monstres d’aciers. Chaque nuit, le plan en est modifié. Thomas comprend qu’une terrible épreuve les attend tous. Comment s’échapper par le labyrinthe maudit sans risque sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire…

***

L’avis de La Bouquineuse :

Nous entrons dans l’histoire en découvrant Thomas, jeune garçon d’environ 16 ans. Il arrive dans un endroit qui lui est inconnu, et est totalement perdu en découvrant les autres garçons, tous d’âges variant entre 12 et 17/18 ans. J’ai trouvé cela très sympa, car, pour une fois, nous sommes sur la même longueurs d’ondes que le héros. Et cela serait encore mieux si l’aventure était à la première personne du singulier. Oui, car le roman est écrit en « il« , ce qui ne permet pas une totale fusion avec le personnage.

Je trouve également que le Bloc n’est pas bien décris, les actions non plus. J’aurais aimé avoir plus de détails dans la description des lieux (dont le Bloc, dont je vous ai parlé) pour mieux me représenté l’endroit. Et quand je dis « actions« , c’est car certains moments plus ou moins importants sont écris trop rapidement. Le manque d’informations où plutôt de détails (je me répète) est gênant. Cela compte aussi pour les personnages, qui sont présentés bien trop en vitesse.

Et pour terminer (normalement) avec les critiques négatives, l’histoire, qui est un peu trop classique. Pas dans le sens où l’idée est trop banale, ça non, elle est tout à fait originale !, mais plutôt dans le sens où l’… où les « prouesses » de Thomas sont trop… il est plus fort que les autres, réalise des choses que personne n’a jamais fait… tous les héros/héroïnes de tous les livres font ça, sont comme ça ! J’aimerai beaucoup trouvé un roman où les choses ne se passe pas ainsi, même si j’en ai déjà croisé dans ma vie de lectrice.

L’histoire, comme je vous le disais, est très originale. Cette idée de Labyrinthe, de porte qui se referme chaque soir et s’ouvre le matin est très sympa ! Et puis, pour une fois, le roman n’est pas centré sur les combats, ces derniers sont même très rares. C’est assez étonnant, car dans ce genre de livre, la plupart des « scènes d’actions » sont uniquement réservées à la bataille.
Thomas, malgré sa peur, arrive à réfléchir logiquement, ce qui permet une aventure plus riche en stratégies.

Allez, il est temps de parler des personnages. Il y en a beaucoup, et j’aimerai faire une petite présentation de chacun d’eux. Attention, cette dernière peut être vraiment très courte.

Thomas d’abord. Vous avez déjà vu son nom apparaître dans la chronique, c’est normal, c’est le héros. J’imagine que vous l’avez déjà remarquez. ^^.
Je l’ai beaucoup apprécié. Il n’a jamais rien fait qui me déplaise vraiment. J’aime beaucoup le fait que l’auteur insiste sur la peur que Thomas peut ressentir, car cela le rend plus humain. Enfin… plus humain… il est quand même capable de télépathie ! XD
Que vous dire de plus ? Ah ! C’est un personnage très agréable à suivre, et pas seulement pour le fait.. ben qu’il ai toutes ces qualités. Ni car il est complètement perdu en arrivant au Bloc (chose que je vous ai déjà expliquée un peu plus haut). C’est le fait que ce soit UN héros. Je ne lis que très rarement des romans où le personnage principal n’est pas une héroïne (principalement car je n’en trouve pas). Ca fait du bien de voir les choses autrement.

Teresa maintenant. J’aurais apprécié que l’on parle plus d’elle, car elle est très importante dans l’histoire ! Le peu que l’on sait à son sujet, c’est qu’elle n’y ai pas pour rien dans cette affaire de Labyrinthe. C’est à cause de ce grand manque d’informations que j’arrête ici ma présentation de la jeune femme.

Hum…. Parlons de Chuck ! Il n’y a pas un moment où il n’essai pas d’être courageux, mais, le problème, c’est qu’il ne l’ai pas. Ce n’est qu’un gamin. Il nous attendrie beaucoup trop vite et on se sent obligé de le protéger. Mais il peut se montrer très culotté et très pot de colle.

Minho, maton des coureurs et personnage très sympathique que j’ai tout de suite apprécié ! Son caractère m’a bien plu, et sa manière de prendre les décisions est très sage. Mais, là encore, j’aurais aimé avoir plus de détails sur lui, même s’il y en avait quelques uns.

Newt, personnage que j’ai également beaucoup aimé. Tout m’a plu chez lui, et je lui réserve la même place que Minho dans mon cœur de lectrice, car ce sont deux personnages auxquels je me suis beaucoup attachée. Il sont semblables et en même temps totalement différents. Bref, je ne peux vous expliquer pourquoi je les ai autant apprécié, c’est… juste comme ça ^^.

Pour finir, Alby, qui est un peu le chef du Bloc. Lui, je ne  l’ai pas tant aimé que ça, je le trouvais désagréable et de mauvaise fois. Mais ceci n’est qu’un avis personnel, vous vous ferez le votre en lisant ce roman.

Vu que nous sommes dans la partie description et présentation, je vais vous parlé de la couverture
J’ai eu ce roman dans la nouvelle série, avec l’image du film. Heureusement, car, pour être honnête, je la préfère largement à l’originale. Je la trouve Ma-Gni-Fi-Que !-!-! Elle a un côté mystérieux et sombre… c’est intriguant ! Et puis, elle nous donne un semblant de vue sur le labyrinthe !

Je vais maintenant parler de mes ressentis sur le final, sans faire de spoiler évidement.
Comment vous expliquer… … ? … Je l’ai trouvé un peu trop rapide, mais ça n’est pas dérangeant. En fait, pour être franche, j’ai adorer cette fin ! j’ai été épouvantée, horrifiée, joyeuse, heureuse, satisfaite… Bref, toutes ces émotions se bousculaient. En plus, elle était tellement surprenante ! Je ne m’y attendais vraiment, mais alors vraiment pas.

Pour terminer avec cette chronique, je vais rapidement vous parler de ma réaction face à la bande-annonce de l’adaptation cinématographique de ce roman et du choix des acteurs.
J’avoue que j’appréhende un peu le film, car les extraits que j’ai vu n’étaient pas très fidèle aux livre…. Mais bon.
Quant au choix des acteurs, je trouve qu’il est correct. Il correspond plutôt bien aux personnages du roman.

***

J’ai beaucoup aimé :

20


James Dashner

James Dashner

James Smith Dashner est l’auteur de livres de fantasy jeunesse et de romans pour adultes.

Il est diplômé de l’université Brigham Young (Brigham Young University).

Marié et père de quatre enfants, il habite à South Jordan City, dans le Utah.

4 réflexions au sujet de « L’épreuve – Le labyrinthe »

Laisser un commentaire