La Selection

La Sélection…

AUTEUR : Kiera Cass                  PUBLIC : 13 ans et +

Catégorie : Young adult                    Genre : Dystopie

Je l’ai lu en lecture commune avec Marine du blog Passionner lecture.

–> Sa chronique <–

L’avis de La Bouquineuse :

J’ai été très surprise par le premier tome de cette trilogie. J’avoue que je ne m’attendais vraiment pas à ça ! Mais ce n’est pas plus mal.

Déjà, parlons de (zut zut zut…attendez que je me rappelle…) America ! C’est une jeune fille très modeste, en même temps c’est une cinq. (Je vous parlerai des castes, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 et 8 un peu plus bas). Son attitude, sa façon de vivre, sa gentillesse… Tout m’a tout de suite plus chez elle ! Elle supporte tant bien que mal sa mère, toujours sur son dos, surtout quand viens l’heure de la Sélection. Elle qui n’a aucune envie d’y participer… elle va finalement se laisser convaincre. Et ce n’est pas du tout grâce a sa mère, loin de là. C’est grâce à son petit copain, Aspen. Mais pourquoi tient-il tant à ce qu’elle s’inscrive ?
Passons les détails.
Une fois à la Sélection (au palais royal je précise, au cas où vous n’auriez pas compris), elle reste la même, choisit les robes les plus modestes, ne porte pas de maquillage et juste un ou deux des bijoux qu’elle a emmené avec elle. Au palais, trois servantes sont sous les ordres et les désirs de chacune des trente-cinq candidates. Ce qui fait… (Attendez je calcul… 3×35… calculette ! 1O5…!!).Ce qui fait 105 servantes.
Donc trois de ces 105 bonnes (je cite le livre, sinon je n’utilise pas ce terme) sont au service d’America. Cette dernière est très flattée par la gentillesse de ses femmes. Elle les traitera toujours comme ses égaux et c’est cela qui m’a le plus plu chez elle.
Quelque chose à lui reprocher ? Hum… Ah oui ! Le triangle amoureux est de retour ! Night School revient hanter mes romans ! XD. On ne sais pas trop avec Aspen, Maxon… Maxon, Aspen.
Vous êtes pour qui vous ? team Maxon ou team Aspen ? perso, team Maxon.

Maintenant, je vais un peu vous parler des castes. La moins aisée à la plus aisée.

Les 8 — Les plus pauvres, à la rue, en un mot : la misère.
Les 7 — A peine moins pauvre que les 8, ont ne parle pas trop de ces deux castes.
Les 6 — considéré comme servants, ils doivent acceptés toutes les taches que leur confit les castes plus élevée.
Les 5 — Caste d’origine d’America. Tous ceux qui font partie de cette catégorie de gens sont destinés à être des artistes, que ce soit en matière de dessin, peinture ou musique.
Les 4 — Caste légèrement plus élevée que les 5… Rien de plus. On n’en parle pas trop trop non plus.
Les 3 — Assez fortuné, ils n’ont pas trop à se plaindre.
Les 2 — Sont au top des castes. Souvent riches. Egalement soldat.
Les 1 — Ni plus ni moins que la famille royale.

Voilà, finis avec les castes.

En bref, c’est une histoire assez lumineuse, fraiche et dansante. (Pourquoi j’ai utilisé ce mot ? Je sais pas, ça me parait approprié). mais aussi pleine de danger ! On s’attache très facilement aux personnage et ont se prend vite au jeu de la Sélection. On rentre facilement dans l’histoire, ce qui facilite la compréhension.

Coup de Cœur :

13

Résumé :

Trois cent ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l’oubli. De leurs ruines est née Illea, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne.

Elles sont trente-cinq jeunes filles: la “Sélection” s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du prince Maxon, l’héritier du trône.
Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’œil des caméras…
Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…

 

2 réflexions au sujet de « La Selection »

  1. J’ai lu ce livre et j’ai tout simplement adoré , le fait qu’on puisse entrer dans un monde complètement différent du notre , m’a subjugué ! C’est pour l’instant mon livre préféré , et ta chronique définie très bien ce livre !

Laisser un commentaire