Journal d’un vampire – T.1 –

Auteur : L.J. Smith

.

Traducteur : Agnès Girard

.

Public : Adolescents et jeunes adultes

.

Edition : Hachette
                  Black Moon

.

Pages : 456 

.

Prix : ~16 €

.

Résumé : Dès l’arrivée de Stefan Salvatore à Fell’s Church, Elena, la reine du lycée, se jure de le séduire. D’abord distant, le garçon aux allures d’ange rebelle finit par céder à sa passion dévorante… et à lui révéler son terrible secret. Quelques siècles plus tôt, la femme qu’il aimait l’a transformé en vampire, avant de le trahir avec son frère ennemi, Damon. Des événements tragiques se succèdent bientôt dans la région. Tout accuse Stefan mais Elena est convaincue de son innocence. Et si Damon, vampire cruel et assoiffé de sang, était derrière tout cela ? L’histoire est-elle amenée à se répéter ?

“Elle avait l’impression d’être comme ces gens qui demandent « Il y a quelqu’un ? » en entrant dans une maison vide tout en redoutant qu’on leur réponde.”

L’avis de La Bouquineuse :

Mon avis est assez mitigé… Le début m’a beaucoup plus. La fin également. C’est entre les deux que ça m’a gêné. Mais en général c’est une bonne lecture.

On commence la lecture en rencontrant Elena, une jeune fille qui m’a d’abord énormément agacé. Elle est la fille la plus populaire, celle que tout le monde veut fréquenter au lycée. Et donc elle se sent vraiment au dessus des autres, mais à un point ! Selon elle, aucun garçon ne peut lui résister, elle l’ai fait tous craqué. Alors quelle n’est pas sa frustration lorsque que Stefan Salvatore, le nouveau du bahut, passe devant elle sans même lui accorder un seul regard ! Elle ne sent remet pas. Elle en pleure carrément.
Mais ce qui m’a fait l’apprécier, c’est le fait que l’on voit une réelle évolution au cours du roman. Elle grandit, elle murit, même si son coté prétentieuse remonte de temps en temps, ainsi que son sentiment de supériorité.

Quand à ce fameux Stefan Salvatore, il m’a plus plu au début qu’à la fin. Même si tout au long du roman il a été le cliché même du vampire qui essai de s’adapter dans le monde des mortels mais qui n’y parvient pas.
Malgré tout, son passé m’a touchée.

Son frère, en revanche, je l’ai vraiment aimé. Bon, certes, il est vraiment pas cool… C’est même le méchant de l’histoire. Mais c’est un des seuls personnages que j’ai trouvé vrai.
Donc… Pour ce roman, mon personnage préféré a été le méchant, le cruel, l’assassin.
On est pas parfait 😉

Pour l’histoire en général… comme je vous le disais, mon avis est moyen. Mais bon, je continuerai quand même la collection, mais je ne sais pas si je la finirai.

Je ne sais pas quoi vous dire de plus… Donc je vais vous quitter là ^^

J’ai aimé :  

11

Laisser un commentaire