Insaisissable – Ne me touche pas

Auteur : Tahereh Mafi

.

Traduction : Jean-Noël Chatain

.

Public : Adolescents et jeunes adultes

.

Edition : Michel Lafon poche (site)

.

Pages : 421

.

Prix : 7€

.

Résumé :

Je suis maudite
J’ai un don

Je suis un monstre
Je suis plus forte qu’un homme

Mon toucher est mortel
Mon toucher est pouvoir

Je veux qu’il me touche
Il ne doit pas m’approcher

Je suis leur arme
Je me vengerai

***

L’avis de La Bouquineuse :

Ce roman est… comment dire… assez étrange, pour plusieurs raisons :

                              L’histoire est conté par Juliette, jeune fille restée enfermée pendant plus de 200 jours dans une cellule. 4 murs… La narration est à la première personne du singulier, mais les phrases sont… mal écrites.
J’imagine que vous ne me comprenez pas très bien, je n’ai pas parler/écris de manière très explicite. Je vais donc vous citer une ou deux phrases du texte pour que vous compreniez :
« J’ai aucune idée de l’heure »
Autant dans les dialogues, parler de façon familière est normale, voir logique, autant dans la narration, c’est assez dérangeant.

De plus, toujours dans la manière dont est racontée l’histoire, certaines phrases sont barrées.
C’est assez bizarre, Juliette ne cesse de se contredire. Je vais encore vous citer le texte pour vous montrer :
« – Je peux m’assoir à côté de toi ? 
Ce serait merveilleux.
  – Non. »
Tout cela est assez déstabilisant.

Un peu plus haut, j’ai dis que la façon de parler n’était pas très dérangeante au niveau des dialogues, mais ce n’est pas tout à fait vrai. D’accord, l’héroïne à peut être du mal à parler après tous ces jours d’enfermement, mais quand même ! Elle tutoie et parle de manière très familière à des gens qu’elle connait à peine.

Aussi, on se perd rapidement. Le manque d’information au début du roman est très gênant. Tout ce que l’on sait, c’est que Juliette vit dans un monde apocalyptique, où seul les êtres saints survivent. Une organisation égoïste au pouvoir, avec des membres plus fous les uns que les autres, avides d’argent et de richesse.

Et puis, les pensées de Juliette sont trop confuses, il est dur de s’y retrouver.

Heureusement, beaucoup de choses se sont améliorées au fur et à mesure que l’histoire évolue.

Voilà, je crois que c’est à peu près tout pour les points étranges et négatifs !

L’héroïne, malgré ses pensées emmêlées, est très agréable à suivre. On s’y attache rapidement et nous compatissons pour elle. De toute sa vie, personne n’a pu la toucher, elle n’a pu toucher personne. Juliette a toujours été rejetée, même ses propres parents ne l’aime pas. Tous la considèrent comme un monstre, comme une personne dangereuse qui devrait être enfermée? Tous sauf un.

Adam (j’aime trop c’prénom!) est le personnage le plus important, après Juliette bien sur. Dès qu’il est apparut dans le roman, il a montré ses plus belles qualités. Gentil, fidèle et surtout malin, je suis vite tombée sous son charme. Entre nous, ils est bien partis pour être le futur mari du Just One du mois !

Parlons également de Warner, qui sera le dernier personnage que je présenterai. Vous découvrirez rapidement qu’il est une personne cruelle, avec peut être… nan, il n’a même pas de cœur. Il est affreusement possessif et a une soif de pouvoir digne des plus grands psychopathes de la planète littéraire ! Il veut gouverner le monde, en utilisant des méthodes… pas très très douces… à seulement 19 ans.

Ce roman est d’un grand romantisme, c’est certain. Il n’est pas impossible que son couple figure également dans le Just One. Enfin, je dis ça, je ne dis rien, car Insaisissable n’est que ma première lecture du mois.

Il est vrai que j’ai eu beaucoup de mal à accrocher au début mais, après, j’ai carrément dévoré l’histoire.

La fin m’a énormément plu. Toute l’histoire d’ailleurs ! J’ai vraiment hâte de lire la suite.

Pour terminer cette chronique, je vais rapidement parler de la couverture. Je ne l’ai pas aimé tant que ça, mais le violet de la couverture, mais moins la fille qui y figure.

Voilà tout pour cet article !

J’ai A-DO-RE :

17


Tahereh Mafi :

Tahereh Mafi

Tahereh Mafi, d’origine iranienne, vit dans le comté d’Orange en Californie.
Elle a étudié les sciences politiques et parcouru le monde, apprenant en chemin à parler huit langues.
Shatter Me (2011) (Ne me touche pas) est son premier livre.
Sa première trilogie, Insaisissable, est déjà un phénomène d’édition.
Elle dispose également de deux e-books qui vont avec la série Shatter Me, me détruire et Fracture de moi.
Elle est mariée à son compatriote auteur, Ransom Riggs .

Laisser un commentaire