Du livre au film – Hunger Games, La révolte, Première Partie

Attention, ces articles peuvent contenir des spoilers.
De gros spoilers.

Salut,

Pour ceux qui ne connaitrais pas, ce petit rdv consiste à parler d’une adaptation cinématographique d’un livre qu’on a lu.

Aujourd’hui,  je vais vous parler de la 1ère partie de Hunger Games, La révolte.

*

Alors, étant donné que je ne me souviens plus de tous les détails du livre, je ne vais pas pouvoir énormément comparer. Du coup, je compenserai avec ce que j’ai pensé du film.

*

Super, super, super fidèle au livre. Je pense qu’il est difficile de faire mieux.
J’ai l’impression de voir à l’écran la même Katniss que celle du roman. La même.
Je pense qu’aucune autre actrice n’aurait mieux joué ce rôle que Jennifer Lawrence.

Déjà, j’avais préféré le troisième tome de cette trilogie aux deux précédents bouquins. C’est exactement pareil pour le film.
Ou plutôt la première partie, car la deuxième ne sortira qu’en novembre 2015.

Je ne pourrais décrire mes sentiments, tellement j’ai aimé ce film.
Après Nos étoiles contraires, c’est mon préféré.
Je ne sais pas comment vous expliquer, car… il faut le voir pour comprendre.

Je n’ai pas beaucoup ris ou souris pendant les deux heures de film, parce que j’ai eu l’impression d’entrer dans la peau de Katniss, qui vivait simplement quelque chose d’horrible.
Une des seules fois où je me suis retenue de rire, c’est quand elle va voir les blessés qui sont rassemblés dans un Hôpital improvisé, après un bombardement. Oui, d’accord, ce n’est pas joyeux, et il n’y a aucune raison de s’amuser.
Mais quand ils ont tous levé la main, en faisant le signe, une fille dans la salle de cinéma à aussi levé la main.
Elle s’y croyait trop.

Donc, comme je vous le disait un peu avant, il y a plus de tristesse, de colère et d’horreur que de joie. Mais je trouve que ce sont les émotions les plus dur à transmettre, et pourtant le réalisateur, les acteurs y parviennent haut la main.

Et… Maintenant, je vais vous parlé d’une scène, qui m’a… pas choquée… mais un peu quand même.
La scène finale.
Lorsque Peeta est… c’est après qu’il est tenté d’étrangler Katniss, quand il est attaché.
C’est affreux… Il se débat, il souffre, on voit tant de peine dans son regard…

Même si ça fait plus d’un an, voir deux, que je connais l’histoire, que je sais qu’il ne sera plus jamais comme avant… J’arrive pas à me le dire, ça rentre pas. Dès que j’y repense, j’ai les larmes aux yeux, car Peeta était quelqu’un de si gentil… Même s’il redevient attentionné, et tout, il n’est plus lui même. Et dans le film, je suis sur qu’il nous le feront bien comprendre.

*

Oui, j’ai parlé de cette adaptation différemment que du Labyrinthe, mais c’est parce que je n’ai pas ressentis la même chose.

Sur ceux, je vous laisse avec ces quelques images :

Biz & Bye

Date-Sortie-Hunger-Games-3-Mockingjay-Premiere-Partie

2 réflexions au sujet de « Du livre au film – Hunger Games, La révolte, Première Partie »

Laisser un commentaire