13 petites enveloppes bleues

Auteur : Maureen Johnson

Traduction : Julie Lopez

Public : Ados et jeunes adultes

Edition : ¨Gallimard jeunesse / Pôle fiction (site)

Pages : 325

Prix : aux alentours de 7€

Résumé : Ginny découvre, à la mort de sa tante adorée, 13 petites enveloppes bleues comme autant de signes dans un jeu de piste. Voici la jeune Américaine partie pour un grand voyage à travers l’Europe. A Paris, Londres ou Rome l’attendent la vie et l’amour.

 

 

L’avis de La Bouquineuse :

Je n’avais jamais vu d’articles sur ce roman (peut être parce que je n’ai pas bien cherché), donc je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre.

Il est dans ma PAL depuis vraiment très longtemps, si longtemps que je l’avais presque oublié. Ca ne pouvait plus durer.

Je me suis donc plongée dans l’aventure de Ginny (son vrai prénom est Viginia, mais je préfère largement Ginny). La pauvre est entrainée dans une sorte de jeu de piste sans but précis. Elle voyage de pays en pays, tout ça pour quoi ? Simplement pour voir ce que ça tante avait derrière la tête avant de décéder.
Je me suis d’abord demandé : QUOI ? puis : Pff, c’est quoi ce truc ? pour finalement comprendre : Ah ! C’est super !

Chaque enveloppe contient une mission, chaque mission emmène Ginny dans un nouveau monde, chaque nouveau monde lui fait découvrir la vie…

J’ai ri avec elle, été triste avec elle, je me suis sentie seule avec elle (c’est pas logique) et aim… non ! Bon, j’ai quand même pas aimé Keith avec elle.. Il ne faut pas exagérer.

Pour parler un peu plus de Ginny (quand même), j’ai beaucoup aimé sa façon de voir les choses. Certaines personnes n’auraient jamais fait ce qu’elle à fait. Il faut beaucoup de courage pour s’aventurer ainsi dans des pays étrangers et faire confiance à des gens que seule sa tante connaissait.
Quelque chose m’a étonné. On ne parle de ses parents que pour savoir ce qu’ils pensaient de la tante de sa tante, mais Ginny n’a que 17 ans et ils n’ont pas l’air de s’inquiéter. En plus, elle est américaine et elle part en Europe. Si elle était restée dans le continent ça pouvait être moins stressant, mais elle part carrément à l’autre bout du monde !

Pendant son voyage, elle fait la connaissance de gens plus ou moins sympa. Une famille chez qui elle a dormie m’a particulièrement fait rire. Les Knapp. Ils sont tellement … enfin, moi, je ne me verrai pas vivre avec eux ! Ca fait un peu psychopathe

Ah ah ah (excusez moi, je suis un peu en train de mourir de rire vu le saut que vient de faire ma lapine) Ah ah ah ! …

Hum. je ne sais pas trop quoi dire. C’est assez compliqué de parler de ce livre. Je vais faire simple.

Je ne m’attendais pas trop à cette fin mais elle est satisfaisante. Il y a un deuxième tome, La dernière petite enveloppe bleue. Dès que j’ai appris ça, je me suis doutée que l’histoire n’allait pas se terminer comme je m’y attendait.
Mais je ne vois pas trop ce que le prochain tome peut contenir car pour moi, l’aventure de Ginny pouvait vraiment se terminer comme ça.
Du coup, j’ai hâte de le lire et de voir quelles surprises il me réserve !

J’ai A-DO-RE :

17


Maureen Johnson

Maureen Johnson est un auteur de livres pour la jeunesse. Enfant, elle lisait sans arrêt, comme beaucoup de lecteurs qui finissent par écrire.

Elle a étudié la dramaturgie et l’écriture romanesque à l’université Columbia.

Avant de pouvoir vivre de sa plume, Maureen a pratiqué bon nombre de petits boulots de New York à Londres en passant par Las Vegas. Aujourd’hui, elle vit à New York avec son mari.

Son premier livre publié en France est Treize petites enveloppes bleues (Gallimard Jeunesse) qui a séduit de nombreuses lectrices et a été nommé coup de coeur de La Fnac et de Je Bouquine. Grâce à ce succès elle signe une suite La dernière petite enveloppe bleue. Depuis nombre de ses livres ont été publiés aux éditions Gallimard jeunesse.

Son site officiel :
www.maureenjohnssonbooks.com

 

 

Laisser un commentaire